AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 td soin stérile non sterile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
putinkon
Etudiant
Etudiant
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 28
Localisation : le teich

MessageSujet: td soin stérile non sterile   Lun 22 Fév - 18:48

Critère de qualité du soin stérile et du soin non stérile

1°Définitions

Critère de qualité d’un soin: ensemble des propriété et caractéristique d’un produit qui lui confère l’aptitude a satisfaire des besoins exprimés ou implicites

Soin stérile: c’est la mise en œuvre de moyens visant a maintenir un organisme vivant ou un milieu inerte exempt de tout germes.

Soin non stérile:


2° soins étudiés

Préalables a l’administration des thérapeutiques au regard des enseignements sus cités: U.E. 2.10 : règles d’hygiènes et d’asepsie, précautions standard. U.E. 2.11: connaissances des caractéristiques d’une prescription médicale, connaissance de l’identité du patient et de son dossier. U.E 2.1: connaissances des normes biologiques pour interpréter le résultat.

Prélèvement veineux: soin stérile

Définition: le prélèvement veineux vise recueillir un échantillon de sang d’une veine superficielle dans un ou plusieurs tubes en vue d’être examiné en laboratoire.

Préparation du soin : vérifier la prescription médicale

Vérifier si le patient est a jeun si nécessaire et s’assurer si le patient est au repos en cas de dosage hormonale.

Vérifier la concordance entre la prescription et le choix des tubes d’analyse

Prévenir le patient du soin

Réaliser une désinfection des mains

Préparation du chariot: désinfection avec détergeant désinfectant ( trois étages plus roues)

Préparation du matériel: installer le matériel âpres vérification des dates de péremption et de l’intégrité de ou des emballage

Plateau supérieur: solution hydro-alcoolique, compresse préalablement alcoolisée, garrot, 2 aiguilles épicrâniennes équipées d’une tubulure et d’un adaptateur au corps de pompe, tube de prélèvement, étiquette au nom du patient, pansements , plateau propre , gants a usage unique non stérile, conteneur a OPCT. Sac a DASRI sur le coté. Préparer les feuilles de bilan. Préparer réniforme.

Chronologie de l’administration: entrer dans la chambre avec le matériel, mettre la présence, faire une désinfection des mains, se présenter au patient et vérifier son identité , lui expliquer le soin et son objectif, installer le patient au fauteuil ou, dans le lit, en position assise , monter le lit a une hauteur suffisante, mettre le plateau au prés du patient, mettre le garrot au dessus d’un point de ponction et vérifier la présence d’un pouls artériel ( sinon risque de thrombose). Choisir la veine a ponctionner, favoriser la vasodilatation de la veine ( ce qui rend le geste plus facile ), demander au patient de serrer le poing, mettre le bras déclive, tapoter la veine, mettre la protection sous la zone de ponction, mettre les gants non stériles, pratiquer une asepsie de la peau en partant du bas ( de la main) et en allant vers le haut ( vers le cœur) ce qui permet de désinfecter sous les poils et favorise l’afflue sanguin. Ne jamais repasser au même endroit, utiliser une seule compresse par passage, respecter le temps de contact de l’antiseptique. Immobiliser la veine en tendant la peau avec le pouce en dessous du point de ponction pour éviter qu’elle ne roule. Introduire l’aiguille sous un angle de 30° biseau vers le haut dans la veine puis abaisser légèrement l’aiguille et pénétrer doucement la veine. Maintenir et immobiliser le corps de prélèvement avec le pouce et l’index de la main dominante. Introduire les tube de prélèvement avec la main non dominante selon un ordre précis. Pendant sue le tube se remplit homogénéiser le tube précédent par des retournement lents pour ne pas lyser les globules. Enlever le tube du corps de prélèvement, tout en maintenant l’aiguille, desserrer le garrot d’une main. Demander au patient de desserrer le poing, retirer l’aiguille et comprimer le point de ponction pour éviter un hématome. Jeter le corps de pompe et l’aiguille dans le conteneur, enlever et jeter les gants, mettre un pansement, éliminer les déchets, désinfecter le matériel utilisé, effectuer une hygiène des mains, vérifier la concordance des étiquettes et de l’identité du patient puis étiqueter les tubes d’analyse, remplir les bons d’analyse et acheminer les tubes au labo d’analyse. Surveiller le point de ponction ( saignement et hématomes éventuels ) . Transmissions.


Administration thérapeutique par sonde entérale: soin non stérile

Définition sonde entérale: instrument rigide ou flexible, présentant ou non un canal, destiné a explorer les conduits naturel ou accidentels ou a drainer des cavités passant par voie ou rectale.

Vérifier la prescription médicale et la concordance avec l’identité du patient

Préparation du matériel nécessaire pour l’hygiène des mains, seringue propre de 50ml, consulter les membre du personnel soignant quand a la forme pharmaceutique idéale du médicament pour son administration par sonde ( liquide, broyer etc…), pince a clamper. Eau pour le rinçage de la sonde. Un champs pour éviter les souillures. Compresses avec Bétadine. Gants non stériles

Chronologie de l’administration:

Vérifier la prescription médicale, prévenir le patient du soin et son objectif, mettre la présence, réaliser une hygiène des mains, s’assurer de l’identité du patient
Vérifier que la sonde est placée au bon endroit, relever la tète du lit avant l’administration si nécessaire. Mettre des gants, Clamper la sonde avant d’administrer des médicament ( sous forme d’élixir plutôt que broyés afin de prévenir l’obstruction de la sonde ) . Rincer la sonde avec 10 a 20 ml d’eau, introduire le médicament dans la sonde avec la seringue, . Nettoyer la sonde de toute trace de médicaments ( rinçage a l’eau , cela permet de compenser insuffisance d’apports en eau). Les médicaments sont administrés de façon séparée et rinçage entre l’administration des médicaments ( 20 a 30 ml d’eau ), reclamper la sonde. Boucher la sonde.
Surveillance: vérifier le bilan hydro-électrolytique, signaler les résultats au médecin, ne pas introduire d’air dans la sonde . Faire transmissions .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
td soin stérile non sterile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le couple stérile, bible et mythologie, info
» Une femme mariée à un homme stérile
» Une soirée "soin de soi".
» association spama, soin, palliatif en maternité
» Aspartame peut etre responsable d'angoisse et de nausees

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
2009/2012 :: Les cours :: Première année :: Semestre 2 :: UE 4 - Semestre 2-
Sauter vers: